La vision innovante de Jan des Bouvrie sur les jeux de lumière créés avec des fenêtres

Le designer Jan des Bouvrie est une véritable personnalité aux Pays-Bas. Cette notoriété, il la doit à sa vision inédite de l’architecture d’intérieur qui a chamboulé la culture néerlandaise du logement dans les années 1970. À 72 ans, le créateur n’a pas fini de lancer d’audacieux concepts.

Au fil de toutes ces années, avez-vous développé une philosophie de l’habitat ?

Jan : « Ma philosophie est très simple : j’affectionne la lumière et la symétrie. Cette dernière crée un très bel équilibre et offre une orientation de choix à votre habitation. Je suis par ailleurs un fan de lumière. J’aime assister aux jeux de la lumière du jour à travers la maison. »

Concilier le passé et le présent

Nous rénovons pour l’instant un grand nombre de logements à Amsterdam. Généralement, on ne peut pas toucher aux façades avant, qui sont classées. Mais ces maisons sont très profondes. Et je veux précisément que la lumière du jour pénètre profondément à l’intérieur. Nous remplaçons donc souvent toute la façade arrière par deux étages de fenêtres pourvues de profilés très fins, généralement des modèles en aluminium de Belisol, car ils s’y prêtent à merveille.

L’avenir en vue

Quels autres matériaux auront selon vous la cote dans les cinq ans à venir ?

Jan : « Bon nombre de matériaux anciens redeviennent à la mode, comme le marbre et le bois. La combinaison de murs blancs/bois va se généraliser de plus en plus, de même que les sols et plans de cuisine en marbre. Ces matériaux jouiront d’une énorme popularité. »

Quelles autres tendances prédisez-vous en matière d’habitat à l’horizon 2020 ?

Jan : « Pour l’instant, le vintage est très à la mode. Je pense néanmoins que cette tendance va perdre du terrain. Tout est possible à l’heure actuelle. Vous mettez un siège Rohe à côté d’un ancien fauteuil danois et ça fait déjà un peu bazar. Je crois que dans les années à venir, nous reviendrons fort à un équilibre à l’intérieur. Place au calme et à la symétrie. »

Les gens vont-ils aussi changer leur mode d’habitat ?

Jan : « Oui, j’en suis convaincu. Voyez, je suis moi-même dyslexique. Je déteste absolument les ordinateurs, iPad et iPhone. On a certes besoin de ces appareils, mais ils restent des outils, des instruments. La vraie créativité réside dans l’individu même. Je constate que les gens cherchent à nouveau à faire de la place à la vie de famille chez eux. Ils veulent une maison où l’on communique beaucoup plus. J’essaie dès lors de doter chacune d’entre elles d’une âme. Un client m’a récemment écrit une lettre : « Cher Jan, je te suis tellement reconnaissant : grâce à toi j’ai réappris à parler avec ma femme. »

Nos show-rooms

Belisol compte plus de 20 show-rooms avec des experts locaux dans toute la France.

Magazine Belisol

Demandez maintenant votre exemplaire gratuit !

Soyez au courant de nos nouveautés et laissez-vous inspirer.

Magazine gratuit
  • Réalisations 100 % sur mesure en PVC, alu ou bois.
  • Pose par nos propres experts.
  • Travail soigné, dans les règles de l'art.
  • Contrôle de qualité strict et 10 ans de garantie.